Si l'Archéobistrot propose différents petit plats de l'histoire, l’Archéorestaurant vous invite à une expérience unique : la table d’hôte animéee.

Elle est un véritable atelier de dégustation historique et gastronomique.

Tous les convives sont rassemblés et dégustent ensemble un menu trois services chacun composé de plusieurs plats présentés sur table. Ce mode de service tend à ressembler le plus possible à la réalité historique. Le menu fait l’objet d’explications et de commentaires de notre chef historien de la gastronomie.

Pour que la table d’hôte soit un véritable atelier animé, vous devez former un groupe de 8 personnes minimum. Si vous êtes moins, téléphonez à l’Archéorestaurant, nous tenterons de trouver une solution : vous joindre à un groupe déjà constitué et créer votre propre table.

Contact & Réservation

Par téléphone,3 jours ouvrables à l’avance : 04/228 97 61 

Pour que la table d’hôte soit un véritable atelier animé, vous devez former un groupe de 8 personnes minimum. Si vous êtes moins, téléphonez à l’Archéorestaurant, nous tenterons de trouver une solution : vous joindre à un groupe déjà constitué et créer votre propre table.

Le restaurant est fermé le lundi, mardi, mercredi soir, jeudi soir et dimanche soir.

 

Prix

Le menu à 49 euros par personne est servi et animé par Pierre Leclercq, historien de la gastronomie.

Les Vins et boissons chaudes non comprises.

Sélection de vins accompagnant le menu avec un supplément de 20 € (Sélection de vins provenant de "cépages oubliés" qui accompagnent l’entrée, le plat et le dessert.)

 

 

Un festin à la cour du prince-évêque de Liège !

Le 18 décembre 1557, la bonne ville de Liège est en liesse. Le nouveau prince évêque, Robert de Berghes, effectue sa joyeuse entrée et est acclamé par le peuple enthousiaste. Les étoffes colorées jonchent les façades chamarrées au passage du prestigieux cortège composé de la plus haute noblesse des Pays-Bas. Des coups de canons et des salves d’arquebuses retentissent solennellement. Sur la place du marché, le peuple se réjouit de vider les statues de baleine et de sirène remplies de vin jaillissant de leurs mamelles.

A la fin du parcours, le cortège se rend à la grande salle du palais pour assister à un banquet somptueux concocté par un jeune maître queux plein d’avenir, Lancelot de Casteau. Il fera toute sa carrière à la cour, servant tour à tour Robert de Berghes, Gérard de Groesbeeck et Ernest de Bavière. Il intégrera deux métiers de la ville de Liège, fera fortune et finira ruiné à cause de l’indélicatesse de ses maîtres. C’est pour se rappeler à leur bon souvenir qu’il édite l’Ouverture de cuisine, en 1604. Il s’agit du plus ancien recueil de recettes édité à Liège.

Amuse-bouche : les 3 sauces de l’histoire

Voyage à travers les goûts des périodes antérieures à la Renaissance.

Trio d’apéritifs

  • Saugée, Hypocras et Hydromel accompagnés d’amuse-bouche sous forme de jeu de découverte du goût.

1er service

  • Homard farci (Escrevice de mer farcie).
  • Esturgeon en adobe (Esturgion en adobe).
  • Carpe à la mode de Hongrie.

2e service

  • Tête de veau pelée à la mode d’Irlande (Teste de veau pellee à la mode d’Irlande).
  • Chapon revêtu (Chapon revestu).
  • Tourte de navets (Tourte de naveaux).

Dessert et mignardises

  • Œufs lombards (Œufs lombards).
  • Moustacholes.
  • Pignolate.
  • Pistachine.

Apprendre l'histoire de la gastronomie en 10 conférences-dégustations

Pierre Leclercq, historien de la gastronomie, lance à la rentrée de septembre un cycle de conférences-dégustations sur l'alimentation et la gastronomie, au Préhistomuseum à Flémalle.

Plus d'infos...