Approchez les premiers animaux et plantes domestiqués par l’homme et manipulez les outils des fermiers préhistoriques.

Découvrir la vie des premiers fermiers de nos régions vers -5.300 ans, c’est découvrir un mode de vie où toutes les activités interfèrent: aménager des clairières dans la forêt, construire, préparer les champs, conduire les animaux, rentrer les récoltes…

Pas de village reconstitué, mais des éléments pour comprendre

Des carrés de culture vous donnent à voir les premières plantes cultivées par nos ancêtres. Dans la zone d’expérimentations, vous pouvez tester vous-même les outils des premiers fermiers. Dans les enclos, vous observez de véritables animaux : des races anciennes proches des animaux domestiqués à la Préhistoire. En effet, alors que la domestication vise le « toujours plus, toujours mieux », certaines espèces résistent encore et toujours à leurs « domesticateurs » : ce sont les races rustiques. Bien qu’elles ne soient plus qu’une poignée actuellement, elles nous rappellent par leur aspect ou leur comportement les animaux qui constituaient autrefois les cheptels des premiers fermiers préhistoriques.

C’est une plongée dans le Néolithique. Avec l’agriculture et l’élevage, une nouvelle relation s’installe entre l’homme et la nature. Pour la première fois, l’homme transforme la nature, les animaux et les plantes en les mettant à son service. Ce processus n’est pas limité dans le temps et l’espace. C’est presque une révolution universelle : en Afrique, en Asie et en Amérique, l’homme échange son existence millénaire de chasseur-cueilleur contre une nouvelle vie d’agriculteur-éleveur. Aujourd’hui, notre économie hérite du Néolithique : ce que nous mangeons provient encore de l’agriculture et de l’élevage.

Thématiques

Economie

Domestication

Néolithique

Rapport homme-nature

Type d’activité

Actif

Ludique

Découverte

Plein-air

Public

Tous public (enfants à partir de 3 ans)
Difficulté du parcours :