Une découverte exceptionnelle

Trouvée par le Cercle Archéologique Hesbaye-Condroz [lien vers http://cahc.free.fr/] en 1995, cette œuvre est exceptionnelle dans l'art figuratif de la Préhistoire belge, les représentations humaines étant très rares pour cette époque en Europe. Il s’agit de l’unique représentation d’un visage humain connue en Belgique pour le Néolithique. Elle a pourtant été découverte dans une fosse à déchets domestiques (VBT 95-03), qui contenait aussi trois vases décorés et des noisettes carbonisées.

Sans visage, les hommes préhistoriques nous paraissent étrangers et lointains…

Inconsciemment, nous stigmatisons ceux que nous ne connaissons pas. Pourtant, souvent, quand il nous est donné de découvrir la profondeur d’un regard, la douceur d’un sourire, le plaisir de faire connaissance, « l’autre » devient une véritable personne, une incarnation qui échappe soudain à tous nos a priori.

Découverte à Vaux-et-Borset, en Hesbaye liégeoise, cette petite tête en terre cuite nous offre le premier visage d’un être humain qui vivait il y a 7000 ans (Néolithique ancien, culture rubanée). Il ne s’agit probablement pas d’un portrait mais d’un fragment de statuette dont la fonction pourrait être aussi bien ludique que culturelle.

En explorant ce visage, il nous est permis de rêver, d’imaginer des histoires, de ressentir des émotions. Notre passé nous touche et nous ressemble.

Site

Vaux-et-Borset - « Gibour » (Villers-le-Bouillet, prov. de Liège)

Description

Figurine modelée en terre cuite représentant un visage humain. Présence d’une cassure franche à la base du cou (fragment de statuette ou élément de préhension d’un vase ?). L’expression marquée du visage est renforcée par l’ouverture de la bouche.

Matière

Terre cuite

Dimensions

46,5 x 33,4 x 32,2 mm

Datation/Période

Néolithique ancien, Rubané, -5100 à -4900

Propriétaire

Cercle archéologique Hesbaye-Condroz

Emplacement

Exposition « Collections | La Préhistoire en perspective »

N° d’inventaire

CW-9229