Objet du mois #1
///Le journal du Préhistomuseum

Objet du mois #1

La Vénus de Mégarnie

Un ready-made préhistorique ?

Cette petite concrétion de calcite – une stalactite ou une stalagmite de grotte – aux allures de « Vénus » paléolithique, découverte par les « Chercheurs de la Wallonie », n’a pas été fabriquée par l’Homme.

En revanche, elle pourrait avoir été amenée intentionnellement à l’Abri de Mégarnie en raison de ses formes évocatrices. Sa silhouette ressemble en effet étrangement aux figurations féminines magdaléniennes découvertes en France et en Allemagne.

Un témoignage d’art mobilier ?

Cette petite « Vénus » pose question : on sait, par l’observation au microscope, que cet objet ne présente aucune trace de façonnage. Sa forme est donc tout à fait naturelle. Dès lors, on ne peut pas réellement parler d’art mobilier. Mais la rareté des concrétions de ce type dans l’Abri de Mégarnie, et sa forme particulière qui lui donne la même silhouette que les vénus gravées ou sculptées du Magdalénien, laissent penser qu’elle aurait pu avoir été apportée intentionnellement sur le site par l’Homme préhistorique. 

Ce serait donc un peu comme un « ready-made » de la Préhistoire : un objet, dans ce cas-ci tout à fait naturel, auquel l’homme préhistorique aurait donné un statut particulier ou une valeur symbolique en le collectant.

(1) Voir Marcel Duchamp, artiste contemporain du 20e siècle.

À deux pas du musée…

Les « Chercheurs de la Wallonie » ont découvert cet objet en 1958 à L’Abri de Mégarnie, situé à Engihoul, sur la commune d’Engis, à 1 km à vol d’oiseau de la grotte de Ramioul.

Ce site a livré du matériel datant essentiellement de la fin du Paléolithique supérieur, mais aussi quelques artéfacts du Paléolithique moyen (Homme de Néandertal) ainsi qu’une sépulture du Néolithique.

L’abri – qui n’était pas la seule cavité du massif de Mégarnie, d’ailleurs - est aujourd’hui détruit par les activités de la carrière, mais une dernière fouille préventive a été entreprise sous la direction de l’AWaP juste avant sa destruction, en février 2021.

Le matériel de toutes les campagnes de fouilles est conservé au CCED du Préhistomuseum.


Envie d’en (sa)voir plus ?

La « Vénus de Mégarnie » sera présentée dans le musée tout au long de l’exposition temporaire « Lascaux Expériences », jusqu’au 31 mai 2022.

Dans l’exposition permanente, vous pourrez également découvrir la pensée symbolique, les croyances et l’art des populations préhistoriques. Et pour voir à quoi ressemble une « concrétion stalagmitique » en place dans une grotte, pourquoi pas une petite visite de la grotte de Ramioul ?

 

Fiche d'inventaire

Site    Abri de Mégarnie à Engihoul (Engis)
Description    Concrétion stalagmitique naturelle mais dont la forme évoque les figurations féminines du Magdalénien
Matière    Calcite
Dimensions    57 x 9 x 6 mm
Datation    Paléolithique supérieur, Magdalénien, vers -13.000 ans
N° inventaire    CW-8201 / MPW-IT-632
Propriétaire    « Les Chercheurs de la Wallonie » ASBL
Emplacement    Préhistomuseum-CCED, réserves ; présentée dans le musée à l’occasion de l’exposition temporaire « Lascaux Expériences », du 04/12/2021 au 31/05/2022

 

Pour en savoir plus sur l’art mobilier belge

https://www.youtube.com/watch?v=cps5mEgTPYQ

https://paleo-art.naturalsciences.be/FR_menu.html


Pour en savoir plus sur les représentations féminines de la Préhistoire

https://www.hominides.com/html/art/venus_art_mobilier.php

https://www.hominides.com/html/references/sexe-prehistoire-paleolithique-art.php

https://www.researchgate.net/publication/275488156_The_Representation_of_Female_Figures_in_the_Rhineland_Magdalenian


Envie d’en savoir plus sur l’histoire des fouilles à Mégarnie ?

Une publication est actuellement en cours de préparation dans le « Bulletin des Chercheurs de la Wallonie », et une conférence sur le sujet sera présentée prochainement. À suivre…

 
Références bibliographiques

DESTEXHE-JAMOTTE J., 1958-1960, « Quelques considérations sur l’abri de Mégarnie (Engihoul) », Bulletin des Chercheurs de la Wallonie, Tome 17 : 25-54.

DEWEZ M., 1976, « Remarques à propos d’une concentration excentrique en forme de symbole féminin provenant de l’abri de Mégarnie (Province de Liège) », Bulletin des Chercheurs de la Wallonie, Tome 23 : 193-207.

DOUDOU E., 1903, « Nouvelles explorations dans les cavernes d'Engihoul », Bulletins et Mémoires de la Société d'anthropologie de Paris, V° Série. Tome 4 : 177-186.

LEJEUNE M, 1987. « L’art mobilier paléolithique et mésolithique en Belgique », Artefacts vol. 4, Treignes, 82 p.

OTTE M., DEWEZ M. et TEHEUX E., 1997, « Halte de chasse paléolithique à Mégarnie », Bulletin des Chercheurs de la Wallonie, Tome 37 : 213-227.

RADZITZKY-D’OSTROWICK (de) I., 1910-1911, « L’abri de Mégarnie ou abri d’Ingihoul », Bulletin des Chercheurs de la Wallonie, Tome 4 : 197-204.

PORTAL E., 1926, « l’abri de Mégarnie », Bulletin des Chercheurs de la Wallonie, Tome 8 : 164-165.

VANDENBOSCH A., 1936, « Fouilles sous l’abri de Mégarnie », Bulletin des Chercheurs de la Wallonie, Tome 12 : 297-299.

VANDENBOSCH A., 1958-1960, « L’abri de Mégarnie. Historique des fouilles (de 1908 à 1958) », Bulletin des Chercheurs de la Wallonie, Tome 17 : 28-44.

 
Ces références sont disponibles sur demande l’Unité de documentation : Roland Raynaud, +32 4 228 97 63

Objet du mois #2

Tête humaine en terre-cuite de Vaux-et-Borset

Objet du mois #2